Contrairement à ce que l'on aurait pu penser, l'affaire Fuzz n'est pas un cas isolé, fruit d'une lubie. Une autre affaire concerne un autre client bien plus costaud, puisque c'est Wikio qui est attaqué, pour le même motif et sur le même raisonnement. Les jugements qui ne manqueront pas d'être prononcés (et qui feront sans doute l'objet d'appel) feront jurisprudence.

Narvic et Maitre Eolas développent les analyses qui me semblent les plus justes. Par leur compétence, mais aussi sans doute par leur absence "d'intérêt à l'affaire". L'issue des procès ne les intéressent intellectuellement, sans remettre en cause leur "modèle économique". Ce n'est pas le cas d'un certains nombre d'autres, qui s'acharnent, par le biais de la bonne vieille méthode Coué, à se penser "innoncents".

Au passage, Narvic pose quelques questions (vachardes) : Je me permets enfin de soulever quelques questions que vous ne me posez pas : je remarque que Wikio.fr traite de manière nettement différenciée l’information professionnelle, issue des journaux (dans la zone « Actualité » du moteur de recherche), et l’information « amateur » (dans la zone « blog »). Deux différences profondes m’interpellent : la zone « Actualités » est sans publicité. Alors que de la publicité figure sur la zone « Blogs ». Pourquoi cette différence ? Pourquoi « monétisez »-vous les billets des blogueurs, alors que vous ne le faites pas pour le contenu professionnel ? Je ne m’explique pas cette étrange différence... les réponses aux requêtes dans la zone « Actualités » renvoient directement vers les sites référencés, alors que ce n’est pas le cas dans la zone « Blogs » : la requête renvoie vers une page interne à Wikio, qui elle-même ne renvoie pas directement sur le blog référencé, mais sur une autre page interne (avec une URL propre à Wikio), où le billet de blog visé est surmonté de la « la mini-barre Wikio ». Sur la page de réponse, comme sur la « page mini-barre », Wikio propose une formule d’abonnement qui n’est pas un abonnement au fil RSS du blog visé, mais bel et bien à un service propre à Wikio (lire : sur le Wikio Blog : « Les nouvelles fonctions d’abonnement aux blogs et aux médias sur Wikio »). Pourquoi ce traitement si différent ?

Narvic a depuis, précisé et affiné son propos. Cela permet de calmer les passions et de poser calmement les questions qui comptent, en évitant de sa facher sur des points de détails finalement sans importance. Le débat était mal parti, il est maintenant recadré, sans volonté de nuire de la part de personne.

Sans qu'il y ait vraiment besoin de réponses (mais on les lira avec intérêt si elles sont données et elles sont apportées en commentaire, par Pierre Chappaz qui dément formellement les affirmations de Narvic), on se rend compte que wikio est une entreprise commerciale, à "but lucratif". Ce que demandent ces "entreprenautes" (moi aussi je veux mon procès en contrefaçon), c'est qu'on les laissent faire ce qu'ils veulent, c'est à dire avoir tous les avantages, prosaïquement se remplir les poches, sans les inconvénients, comme la responsabilité pénale ou pire, l'obligation de rémunérer ceux qu'ils reprennent, qui pourrait apporter, soit des surcoûts, soit des restrictions à leur activité. La loi ne va pas dans notre sens, changeons la loi, voilà le discours de Pierre Chappaz, qui ressemble, sur ce coup, à un ultra-libéral de la catégorie du renard libre dans le poulailler...