jeudi, juin 20, 2024

holdingjag.com

1. Privilégiez les très bonnes bouteilles
Dans quels vins investir ? Il vous faut des bouteilles dont la valeur dans le temps sera à peu près assurée. Mais il ne faut pas non plus commencer trop haut avec des grands crus classés dont le prix d’achat initial sera forcément très élevé : la rentabilisation de votre placement ne sera pas nécessairement simple vu votre investissement de base et nous vous recommandons de prendre conseil auprès de votre conseiller de cave en ligne.
2. Les régions dans lesquelles investir
En termes de régions, les vins de Bordeaux sont une valeur sûre. Leur grande renommée, notamment à l’international, génère une demande conséquente. Ces bouteilles sont donc les plus simples à revendre. Autre avantage notoire : les vins de Bordeaux ont une très grande capacité de garde. Vous pouvez donc les faire vieillir longtemps à condition d’avoir bien choisi le millésime et de disposer de bonnes conditions de conservation.
Les vins de Bourgogne sont également un bon placement, avec des prix qui culminent pour certains domaines de renom. On pense bien sûr au domaine de La Romanée-Conti, très prestigieux, mais dont les prix atteignent des sommets en raison de sa distribution extrêmement sélective. Ses bouteilles sont ainsi des stars des plateformes d’investissement. Par exemple, une enchère vient de s’achever sur
holding Jag pour une bouteille de ce domaine, datant de 2015, pour un investissement de 6 050 € et une revente à 9 026 € soit une rentabilité d’environ 40%.
Enfin, la Vallée du Rhône est longtemps restée en marge du monde de l’investissement dans le vin mais elle figure maintenant dans le Top 3 des régions au plus fort potentiel. Certaines parties de la région voient leurs prix grimper assez vite, tant dans la partie méridionale (Gigondas, Vacqueyras) que dans la partie Nord (Cornas, Crozes-Hermitage, Saint-Joseph).
3. La diversification : une priorité essentielle
Bien sûr, il est essentiel de rappeler que, comme pour n’importe quel placement, il ne faut jamais mettre tous ses oeufs dans le même panier. Ainsi lorsque vous investissez dans le vin, il faut donc choisir différentes régions et différents millésimes.
4. Ne pas miser sur des bouteilles trop anciennes
Face à un marché où ancienneté rime souvent avec prix élevé, vous pouvez être tenté d’investir dans des bouteilles très anciennes. Il faut pourtant s’en méfier car le vin ne se bonifie pas toujours avec le temps. Le prix de certaines bouteilles peut également devenir trop élevé pour les revendre facilement.
Ainsi, l’essentiel des ventes est réalisé avec des bouteilles ayant entre 15 et 40 ans. 
5. Privilégier la rareté et la qualité
Pour bien choisir les bouteilles de vin dans lesquelles investir, deux critères sont essentiels. Tout d’abord, privilégiez la rareté (volumes produits faibles, ancienneté) pour avoir une demande importante. Ensuite, misez sur la qualité : choisissez un vin dont la qualité est reconnue par les professionnels et les grands amateurs. Pour un investissement réussi, combinez donc les deux pour vous garantir une revente assez aisée, à un prix avantageux.
En conclusion, investir dans le vin est plutôt un placement de personnes qui souhaitent dynamiser leur épargne mais pas seulement.
Les risques de perte sont inexistants et nous vous conseillons de parler régulièrement avec votre conseiller de cave en ligne afin qu’il vous oriente vers les meilleures opportunités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RECENTS