jeudi, mai 13, 2021
Accueil Sante et Médecine Le CBD, simple phénomène de mode ou réelle utilité ?

Le CBD, simple phénomène de mode ou réelle utilité ?

Le CBD, abréviation de cannabidiol, un composant non psychotrope du cannabis et du chanvre, est présenté comme le dernier remède miracle. Les enthousiastes s’extasient sur ses supposés effets anxiolytiques, anti-inflammatoires, antidépresseurs et, en fait, anti-tout ce que vous n’aimez pas. Mais est-ce un produit réellement efficace ou bien un simple effet de mode ?

Quelle est l’efficacité du CBD ?

Le cannabidiol a peu d’effet direct sur les récepteurs cannabinoïdes du cerveau, il est donc largement dépourvu des effets euphorisants du THC, la principale substance intoxicante de la marijuana. Mais si le CBD n’avait vraiment aucun effet psychotrope, il serait difficile de comprendre sa popularité. En fait, comme il modifie les récepteurs de sérotonine du cerveau et peut interférer avec la dégradation de l’anandamide – un cannabinoïde produit naturellement dans le cerveau – il pourrait bien avoir des effets positifs sur le stress, l’anxiété, l’humeur et sur d’autres aspects plus larges liés au système endocannabinoïde. Vous trouverez des informations complémentaires utiles sur ce lien.

Qu’en est-il des preuves sur l’efficacité du CBD ?

La preuve la plus solide dont nous disposons est que le CBD peut réduire la fréquence des crises dans certains troubles pédiatriques rares – à tel point qu’un médicament à base de CBD appelé Epidiolex a été approuvé par la FDA en 2018 à cette fin. Il existe également des données humaines préliminaires issues de petits essais cliniques sur des dizaines de sujets qui suggèrent que le CBD pourrait avoir le potentiel d’être utilisé pour des conditions telles que l’anxiété, la schizophrénie, la dépendance aux opioïdes et la maladie de Parkinson.

Mais si l’on manque de preuves concrètes et concluantes sur les effets du CBD, l’espoir qu’il sucite est considérable. Les récents changements législatifs concernant le chanvre et le CBD aux États-Unis en europe ont permis de lancer de nombreux essais cliniques sur l’homme, afin d’étudier l’utilisation du CBD pour des pathologies telles que l’autisme, la douleur chronique, les troubles de l’humeur, les troubles de la consommation d’alcool, la maladie de Crohn, la maladie du greffon contre l’hôte, l’arthrite et les effets secondaires liés au cancer et au traitement du cancer, tels que les nausées, les vomissements et la douleur. Les résultats de ces études devraient être disponibles au cours des cinq prochaines années.

Un phénomène de mode qui dépasse tous les autres compléments alimentaires

Comment expliquer ce phénomène ? Tout d’abord l’aspect nouveau du produit. Les compléments alimentaires et le marché du bien-être ne dérogent pas aux phénomènes de mode. Ainsi, l’on entend régulièrement parler du nouveau “super aliment” ou du nouveau produit miracle pour tels ou tels maux et Le CBD ne déroge pas à cette règle, au même titre que la spiruline, l’acérola, ou encore le curcuma avant lui.

Par ailleurs, le cannabis est une plante qui fascine, voire suscite de la nostalgie chez certaines personnes. Ainsi le fait d’avoir la liberté d’en consommer, même sous la forme de CBD, donne à ce dernier un intérêt particulier.

Maxime Lanchainhttps://www.authueil.org
Gestionnaires de plusieurs blogs d'actualité, je sais toujours ce qui intéresse mes lecteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RECENTS