samedi, décembre 4, 2021
AccueilDroit et JusticeL'huissier de justice, régulateur de la société

L’huissier de justice, régulateur de la société

La profession d’huissier de justice jouit malheureusement d’une mauvaise réputation en France. Elle nous évoque souvent l’image d’une personne sans cœur et sans scrupules qui s’acharne sur des gens se trouvant en situation de difficulté financière. Mais qu’en est-il vraiment ?

Les missions des huissiers sont en réalité très diversifiées et variées. Cassons tout de suite un mythe : l’huissier de justice, c’est quelqu’un qui cherche avant tout à concilier, à trouver un accord entre la personne qui doit de l’argent et son créancier. Sa volonté, c’est avant tout de trouver un accord à l’amiable entre les deux parties. En plus de ça, il endosse également le costume de conseiller auprès des personnes en difficulté. Les rouages de la société étant parfois compliqués, son rôle est souvent plus celui de conciliateur.

Outre ce rôle de médiateur, il va rédiger certains actes nécessaires au déroulement d’un procès. C’est par exemple lui qui procède à ce que l’on appelle des significations : il va venir taper à votre porte et vous dire qu’un procès est intenté contre vous. C’est également lui qui vient vous informer qu’un jugement a été rendu contre vous et il vient donc vous tenir informé de la teneur de ce jugement.

Il peut être amené à faire des constatations, qui pourront servir dans le cadre d’un éventuel procès ultérieur. Par exemple, votre voisin fait énormément de bruit et c’est insoutenable tous les jours. Pour venir constater les nuisances, vous pouvez alors faire appel à un huissier de justice.

C’est lui qui procède également à l’exécution des décisions de justice. C’est souvent lorsqu’il est dans ce rôle qu’il est mal-aimé, car il doit malheureusement procéder aux expulsions, aux saisies sur les comptes bancaires, sur les salaires,… Même si cela n’est qu’une infime partie de son travail, sa profession en est souvent réduite à cela.

Quel diplôme ou formation ?

La voie la plus classique, c’est d’avoir au minimum un master 1 en droit ou un diplôme équivalent. Ensuite, une fois ce master obtenu, il faut effectuer un stage de deux ans rémunéré dans une étude. Lorsque ce stage est terminé, il est nécessaire de passer un examen sélectif dont le taux de réussite est autour de 25 %. En cas de réussite, c’est le ministère de la Justice qui délivre le statut d’huissier. Et ensuite ? Deux possibilités : il peut travailler dans une étude en tant que salarié, mais peut aussi acheter une étude. Cette dernière solution est évidemment plus onéreuse.

Un huissier de justice, c’est avant tout quelqu’un d’humain, un peu psychologue, quelqu’un qui est à l’écoute des gens et qui doit faire preuve de diplomatie.

Maxime Lanchainhttps://www.authueil.org
Gestionnaires de plusieurs blogs d'actualité, je sais toujours ce qui intéresse mes lecteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RECENTS