samedi, décembre 4, 2021
AccueilVoyageCentral Park le poumon vert de la ville de New York

Central Park le poumon vert de la ville de New York

Même si nous l’avons vu dans tant de films, on peut penser que Central Park est un petit parc de verdure niché au centre de Manhattan ! Bien au contraire, il est vaste et plein d’espaces à visiter.

Bref historique

La zone où se trouve aujourd’hui Central Park était remplie de cabanes lorsqu’elle a été achetée en 1853 dans le but d’y construire un parc pour ajouter de l’éclat à la ville. Le parc a été inauguré en 1859, avant que la construction ne soit achevée (il a fallu 20 ans pour la terminer). Il couvre 340 hectares, ce qui correspond à un peu moins de la taille de Monaco. Pour plus de détails, allez sur le site de New York Central Park

Par le sud de Central Park

Pour l’apprécier, il faut, y passer au moins une demi-journée. J’ai commencé mon exploration par l’extrémité sud. Ces dix dernières années, à New York, de très hauts gratte-ciel ont commencé à être construits à des fins résidentielles. À l’extrémité sud, cela est très évident puisque les immeubles résidentiels donnent sur le parc.

La seule route droite à travers le parc. Son nom est Mall, mais il n’a rien à voir avec un grand magasin.

La terrasse et la fontaine Bethesda est sans doute le plus bel endroit du parc d’un point de vue architectural et aussi le plus majestueux. L’endroit doit son nom à une histoire biblique dans laquelle un ange a guéri des patients au lac de Bethesda à Jérusalem.

Le Bow Bridge est l’un des plus anciens et des plus beaux ponts du parc.

Il y a un grand réservoir au centre du parc. En 1994, le réservoir a été baptisé Jacqueline Kennedy Onassis en l’honneur de l’ancienne première dame pour ses contributions à la ville (elle a notamment sauvé la Grand Central Terminal de la démolition) et parce qu’elle vivait à proximité.

Juste avant d’atteindre l’extrémité nord, nous rencontrons les vestiges de Fort Clinton.

À l’extrémité nord se trouve le lac Harlem Meer. Comme vous l’avez déjà deviné, l’extrémité nord du parc borde Harlem.

Il est temps de revenir lentement à notre point de départ (l’extrémité sud), mais de l’autre côté du parc, cette fois à l’ouest. L’une des plus belles parties du parc est le “jardin Shakespeare”.

John Lennon

Sur le chemin du retour, je suis sorti un peu du parc pour voir le bâtiment où vivait John Lennon, le Dakota Building, où il a été assassiné.

À la hauteur du bâtiment Dakota, à l’intérieur du parc, un mémorial à John Lennon a été construit. Cette partie du parc est appelée “le champ de fraises” et doit son nom à la chanson de Lennon “Strawberry Fields Forever”.

Bien que j’aie essayé de parcourir les points forts du parc, j’ai raté beaucoup de choses : La statue de Hans Christian Andersen, le château de Bellevue, le zoo et bien d’autres choses encore.

Photo https://pixabay.com/fr/photos/etats-unis-manhattan-central-park-1971378/

Maxime Lanchainhttps://www.authueil.org
Gestionnaires de plusieurs blogs d'actualité, je sais toujours ce qui intéresse mes lecteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RECENTS