Le conseil de l'Europe souhaite interdire la fessée. Et on s'étonne après que le Non l'emporte dans les référendums sur la question européenne. Je sais bien que le Conseil de l'Europe, ce n'est pas l'Union européenne, mais vu d'en bas, c'est kif-kif-bourricot, et toute tentative d'explication se noie dans les sables mouvants du "bon sens populaire".

Franchement, si les instances européennes, quelles qu'elles soient, n'ont que ça à foutre, je ne vois pas grand intérêt à leur existence !