Au journal officiel de ce matin, le décret 2008-1281 est paru. Voici le texte.

article 1 "Les circulaires et instructions adressées par les ministres aux services et établissements de l'Etat sont tenues à la disposition du public sur un site internet relevant du Premier ministre. Elles sont classées et répertoriées de manière à faciliter leur consultation. Une circulaire ou une instruction qui ne figure pas sur le site mentionné au précédent alinéa n'est pas applicable. Les services ne peuvent en aucun cas s'en prévaloir à l'égard des administrés. Cette publicité se fait sans préjudice des autres formes de publication éventuellement applicables à ces actes".

C'est avec plaisir que je constate qu'un coup de pioche supplémentaire a été porté à la culture administrative du secret. Tout doit être public, consultable et surtout facile à trouver. Et c'est possible, facile et pas cher grâce à Internet !

Le plus drôle (mais vous connaissez mon humour vachard), c'est l'article 2 : "L'article 1er prend effet à compter du 1er mai 2009. Les circulaires et instructions déjà signées sont réputées abrogées si elles ne sont pas reprises sur le site mentionné à l'article 1er". Messieurs les responsables administratifs, vous avez quatre mois pour tout ranger, trier le stock de circulaires et d'instructions et le mettre en ligne. Bon courage...